Réussir votre projet

Publié le 27 février 2014 dans Les dossiers de l'éco-construction

Réussir votre projet

Vous avez un projet de construction ou de rénovation ?

Et pourquoi pas l’éco-construction…?

Pour réussir son projet d’habitation en se plaçant dans une démarche d’éco-construction, il faut s’octroyer du temps pour bien réfléchir, se poser les bonnes questions en observant des règles simples de bon sens et prendre conseils auprès de professionnels avertis.

La première chose à faire est de lister ses besoins fondamentaux (respirer, manger et boire, dormir, éliminer, maintenir sa température) puis supérieurs (être en sécurité, être propre, se distraire, recevoir, se cultiver, se réaliser) et de mettre en face les moyens d’y parvenir.

  • a t-on besoin de 150 m² quand on est deux ? Pour quoi faire ?
  • est-il nécessaire de verser 30 000 litres par an d’eau potable dans nos WC ?
  • plus la maison est isolée, plus elle risque de monter en température l’été : quels sont les matériaux qui vont permettre d’assurer un bon confort d’été sans système de climatisation ?
  • quelle énergie choisir et sur quels critères (économique, environnemental, approvisionnement) ?
  • penser à économiser l’énergie par tous les moyens avant de penser à en produire.

Lorsqu’on analyse, de façon précise, toutes ces questions, nous pouvons nous demander quel sera le meilleur mode constructif et mettre en regard les différents matériaux prêts à répondre au mieux à l’option choisie.

Il faudra alors regarder de très près la combinaison de ces matériaux et leurs compatibilités.

L’eau (H²O) n’a pas la même caractéristique que l’oxygène (O) et le dihydrogène (H²) que l’on observe isolément. De la même façon, la résultante de différents matériaux juxtaposés aura une autre spécificité que chaque matériau pris séparément.

Une maison est un système complexe dont tous les éléments doivent se conjuguer les uns avec les autres de manière intelligente et harmonieuse.

Il ne faut jamais perdre de vue que ceux qui  vont y habiter, vous en l’occurrence, se sentent en sécurité, y vivent bien et en bonne santé et puissent s’y épanouir. Autant de caractères subjectifs très liés à l’architecture et à la réalisation concrète de son projet en réponse à ses besoins.

Mais les besoins peuvent changer : l’arrivée ou le départ des enfants, une maladie ou un accident, la perte d’autonomie etc. Aussi peut-on imaginer une maison modulable ou modifiable. Cela doit se prévoir au moment de la conception. Anticiper les choses que l’on n’imagine pas à priori peut être très rentable à posteriori.

Un bâtiment est fait pour durer longtemps. On doit néanmoins – dans une démarche de développement durable - penser à la fin de vie de ce bâtiment. L’impact environnemental, lors de la déconstruction, sera d’autant plus faible que les matériaux et le système constructif seront réutilisables ou recyclables.

Dans la démarche éco-construction, on envisage son projet et sa réalisation du début jusqu’à la fin (de la naissance à la mort) qu’on ne connaîtra sûrement pas d’ailleurs. Il s’agit en tout cas de ne pas laisser la dette de nos erreurs à nos enfants. Nul n’est assez riche pour cela.

C’est donc une attitude responsable, profondément citoyenne, pérenne et pacificatrice.

Notre civilisation industrielle a accompli en très peu de temps des progrès époustouflants en oubliant qu’elle tirait tous ces profits d’une nature généreuse et bienfaisante.

Nous commençons à percevoir les désordres que nous avons provoqués. Il est temps et c’est urgent, de penser le changement avant de ne plus pouvoir changer le pansement.

Votre conviction est maintenant renforcée…

Contacter un artisan éco-constructeur pour qu’il vous conseille dans vos choix.

Partager